Rachat de crédit sans questionnaire de santé

Rachat de crédit sans questionnaire de santé

Les banques et établissements spécialisés exigent souvent de remplir un formulaire de santé lors de la souscription d’un produit bancaire. Dans certains cas, il est possible de faire un rachat de crédits sans questionnaire de santé. On vous explique.

Pourquoi la banque demande un questionnaire de santé pour un rachat de prêts ?

De nombreux emprunteurs se sont déjà retrouvés dans cette situation et se demandent pourquoi, lors de la souscription d’un produit bancaire, la banque leur demande de compléter un formulaire lié à leur santé. La réponse est simple, pour certains types d’emprunts et de regroupement de crédits, le contrat de prêt est lié à une assurance-emprunteur qui nécessite parfois de fournir des informations de santé.

Cette assurance est souscrite selon différents critères, notamment la nature du projet, son montant global et le profil de l’emprunteur. Elle permet aux banques de se prémunir du risque de non remboursement des mensualités, engendré par une perte de revenus par exemple.

Réaliser un rachat de crédit sans questionnaire de santé : les conditions

Souvent, les « mini rachats de prêts », à savoir le regroupement de plusieurs dettes d’un montant faible, ne nécessitent pas de remplir un formulaire de santé puisque le montant total de l’emprunt sera soumis à une assurance-emprunteur avec un taux faible, le risque de non-remboursement étant amoindri. Néanmoins, les partenaires bancaires des organismes spécialisés exigent le plus souvent de remplir un questionnaire de santé lors d’un projet de rachat de crédits de type hypothécaire.

En général, cette forme de regroupement d’emprunts comprend un montant total important qui requiert une assurance-emprunteur pour que le dossier soit accepté et les fonds débloqués. Le bénéficiaire peut choisir l’assurance de la banque qui a accepté son dossier de regroupement de prêt, ou bien opter pour une délégation d’assurance, si celle-ci est plus avantageuse pour lui.

Rachat de crédit avec questionnaire de santé : la confidentialité prime

Dans le cas d’un rachat de prêts immobiliers ou d’un regroupement de crédits à la consommation, les conseillers et experts sont soumis à une confidentialité totale dans tous les établissements bancaires et organismes de financement en France. La totalité des informations fournies nécessaires à la construction du projet de regroupement de prêt resteront entre le conseiller et l’emprunteur.

Tous les conseillers et experts analystes de CF-Crédits sont soumis au secret professionnel et sont à l’écoute des emprunteurs afin de comprendre au mieux leur situation et répondre de la meilleure manière à leurs besoins.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Rachat de crédit sans questionnaire de santé
5 (100%) 8 votes

Publié dans Questions sur le rachat de crédits.
Articles similaires

Partager la publication « Rachat de crédit sans avis d’imposition » FacebookGoogle+Twitter Pour évaluer la faisabilité d’un dossier de regroupement de prêts, les établissements spécialisés et les banques ont besoin de certaines pièces justificatives. Toutefois, est-il envisageable de réaliser un rachat de crédits sans fournir l’avis d’imposition ? L’avis d’imposition est-il obligatoire pour effectuer un rachat de prêts ? […]

Partager la publication « Rachat de crédit pour petit budget » FacebookGoogle+Twitter La réalisation des projets de vie pour les foyers à petit budget nécessite la souscription de  financements bancaires notamment des crédits immobiliers et des emprunts à la consommation. Il est possible de faire regrouper ces dettes, même en ayant un petit budget. Qu’est-ce que le […]

Partager la publication « Rachat de crédit : tous les combien de temps ? » FacebookGoogle+Twitter Il est tout à fait envisageable de solliciter une deuxième fois un établissement financier pour regrouper ses crédits et renégocier son ou ses contrats de prêts. Sous combien de temps peut-on effectuer un rachat de crédits ? Un foyer qui a souscrit […]