Rachat de crédit : assurance emprunteur

Rachat de crédit : assurance emprunteur

L’assurance emprunteur permet aux personnes souhaitant contracter un prêt de pouvoir se protéger face à une incapacité de remboursement comme par exemple la perte d’un emploi ou dans le pire des cas un décès.

Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur ?

Une assurance emprunteur protège à la fois l’emprunteur et l’établissement de crédit face à des imprévus de remboursement comme un risque d’invalidité, d’incapacité ou encore de risque de décès.

Certains contrats d’assurance-crédit peuvent être complétés par des garanties supplémentaires comme la perte d’un emploi considérée comme un risque d’incapacité de remboursement.

L’assurance emprunteur permet à l’établissement de crédit ou à la banque de couvrir les risques liés à la contraction d’un prêt pour un emprunteur.

Elle est facultative et n’a aucune obligation légale, mais s’avère nécessaire, voire indispensable, pour obtenir un financement (crédit, regroupement de prêts).

Les différents types d’assurances

Dans le cadre d’un projet de financement (crédit, rachat de crédit), l’emprunteur peut opter soit pour un contrat groupé, soit pour un contrat individuel.

Le contrat groupé est proposé par l’établissement préteur à toutes les personnes contractant un emprunt (crédit, rachat de crédit). Cette assurance dite « standard » propose les mêmes garanties à tous et n’est pas personnalisée au profil de l’assuré.

Quant à la délégation d’assurance, il s’agit d’un contrat individuel et personnalisable en fonction du profil de l’emprunteur. Ce contrat d’assurance-crédit est mis en place par un autre établissement bancaire ou par une compagnie d’assurance sous certaines conditions.

Les garanties indispensables

La garantie DC-PTIA : ce contrat assure le remboursement du financement en cas de décès ou d’incapacité totale de l’emprunteur. Elle permet d’éviter aux proches de la personne de supporter le remboursement de l’emprunt.

La garantie IPT : cette garantie d’invalidité permanente totale (plus de 66% d’incapacité) permet à l’emprunteur de ne pas supporter ses mensualités en cas d’arrêt de travail supérieur à 90 jours sous certaines conditions.

La garantie IPP : cette garantie d’invalidité permanente partielle (entre 33% et 66% d’invalidité) permet à l’emprunteur de ne pas supporter ses mensualités en cas d’accident de travail ou maladie ne permettant pas de gérer une activité à plein temps. Elle est souscrite en complément de la garantie IPT.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Rachat de crédit : assurance emprunteur
5 (100%) 2 votes

Publié dans Blog.