Les aides pour l’achat d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est une solution économique pour chauffer son intérieur. Elle permet de diviser le coût d’énergie d’un ménage par trois. Cependant un dispositif de PAC peut être un gros investissement. Pour financer son achat, les particuliers peuvent recourir aux allocations financières émanant de l’État. Le crédit d’impôt et la prime d’énergie figurent parmi les subventions les plus importantes.

Crédit d’impôt sur une pompe à chaleur

Pour inciter les ménages à basculer vers l’énergie renouvelable, l’État prévoit des aides pour les travaux de rénovation thermique.

Reconduit jusqu’au 31 décembre 2019, le crédit d’impôt à la transition énergétique (CITE) permet de bénéficier d’un abattement fiscal pour l’acquisition d’une pompe à chaleur.

Un taux unique de 30 % est applicable sur le coût de l’équipement. Les dépenses ont été plafonnées selon le statut du bénéficiaire. Elles sont de :

  • 8 000 € pour un célibataire,
  • 16 000 € pour un couple marié ou pacsé.

Les couples avec des enfants à charge peuvent bénéficier d’une majoration de 400 € (ce plafonnement est de 200 € au cas où l’enfant serait en garde alterné).

Pour prétendre au crédit d’impôt, il est indispensable de remplir les conditions suivantes :

  • Installer une pompe à chaleur dans une maison ou un appartement en résidence principale, construit il y a 2 ans,
  • Faire appel à une entreprise labellisée RGE pour la réalisation des travaux.

Prix d’une pompe à chaleur

L’achat d’une pompe à chaleur représente un investissement important. En moyenne, cet équipement coûte entre 5 000 € et 15 000 €. Il faudra encore rajouter le coût de pose et les frais annexes. Il convient de connaître le coût total du projet avant de se lancer.

Prix de pose d’une pompe à chaleur

L’intervention d’un professionnel est indispensable pour garantir la fiabilité et l’efficacité de votre pompe à chaleur. En effet, seul un artisan-chauffagiste dispose des compétences requises pour régler votre appareil. L’entretien et la réparation figurent aussi parmi ses expertises.

D’une manière générale, le coût de la main-d’œuvre oscille entre 1 500 € à 6 500 €. À titre indicatif, l’installation d’une pompe à chaleur géothermique vous coûtera plus cher par rapport aux autres modèles.

Il est recommandé de demander un devis gratuit pour en savoir plus sur le prix d’une pompe à chaleur.

De quoi dépend le coût d’une PAC ?

D’après l’ANAH, une pompe à chaleur vous coûtera entre 10 000 € et 20 000 €. Sachez que de nombreux paramètres peuvent influencer la facture finale, à savoir :

  • La surface habitable,
  • Les conditions climatiques de la localité,
  • Le coût des accessoires,
  • Les fonctionnalités de la pompe à chaleur (alimentation d’eau chaude, chauffage de la piscine…)

Mis à part ces critères, des facteurs plus techniques comme le coefficient de performance ou la méthode d’extraction de calories sont aussi déterminants pour fixer le coût d’une pompe à chaleur.

Pompe à chaleur à 1 euro grâce à la prime énergie

Grâce au « Coup de pouce chauffage » 2019 – 2020, les ménages en situation de précarité peuvent s’équiper d’une pompe à chaleur à 1 € seulement. Pour être éligible à cette offre, le revenu annuel du bénéficiaire doit être fixé à 14 790 € (une personne) et à 34 784€ pour un couple avec trois enfants. D’autres critères ont également été établis par le ministère de tutelle, notamment :

  • Être propriétaire du logement (résidence principale) où sera installée la pompe à chaleur air/eau,
  • Le logement est construit il y a plus de 15 ans,
  • Le demandeur ne jouit pas d’un prêt à taux 0.

Pour bénéficier des aides, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel certifié pour installer votre pompe à chaleur.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Publié dans Blog fonctionnaire.