Rachat de crédit sans avis d’imposition

Rachat de crédit sans avis d’imposition

Pour évaluer la faisabilité d’un dossier de regroupement de prêts, les établissements spécialisés et les banques ont besoin de certaines pièces justificatives. Toutefois, est-il envisageable de réaliser un rachat de crédits sans fournir l’avis d’imposition ?

L’avis d’imposition est-il obligatoire pour effectuer un rachat de prêts ?

Le regroupement de crédits est une opération financière dont le principe est d’assembler la totalité ou une partie des encours d’un foyer en un seul prêt unique et d’en allonger la durée totale. Le processus nécessite le remboursement anticipé des dettes à regrouper et de consentir un nouveau crédit auprès d’un établissement bancaire afin de réduire ses mensualités à long terme.

Comme toute nouvelle souscription, certains documents doivent obligatoirement être fournis par l’emprunteur pour garantir son identité, sa situation professionnelle et les contrats de prêts initialement signés et pour lesquels le débiteur rembourse des mensualités. Ainsi, une carte d’identité valide, les trois derniers bulletins de salaire et le contrat de travail sont systématiquement demandés par les banques, sans lesquels elles n’accorderont aucun financement.

Toutes les pièces justificatives sont demandées pour évaluer la capacité de remboursement du foyer et établir la faisabilité de l’opération. Le dernier avis d’imposition est nécessaire pour étudier le projet de l’emprunteur. A noter que les ménages qui ne sont pas imposables devront remettre l’avis de non-imposition à la banque.

L’avis d’imposition n’est pas indispensable pour simuler son regroupement de crédits

CF-Crédits met à la disposition des emprunteurs un simulateur de rachat de prêt qui permet d’avoir immédiatement un premier avis de faisabilité. Sur cet outil, le débiteur peut renseigner les dettes en cours de remboursement, le montant de ses revenus et le projet qu’il souhaite mettre en place.

Après avoir validé tous les éléments renseignés, l’emprunteur recevra un document avec lequel il pourra se rendre compte du montant de ses mensualités futures. Un conseiller sera ensuite en mesure de prendre contact avec le candidat afin de comprendre ses besoins financiers et d’apporter des solutions personnalisées.

Pour connaître son éligibilité, l’emprunteur n’a pas l’obligation de fournir son avis d’imposition ou son avis de non-imposition. C’est lorsque le bénéficiaire voudra construire son dossier de financement avec son conseiller dédié, qu’il devra envoyer ce document.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Rachat de crédit sans avis d’imposition
5 (100%) 4 votes

Publié dans Questions sur le rachat de crédits.