Cheminée et crédit d’impôt

Feu de bois

La cheminée est une pièce centrale de la maison car elle permet d’obtenir un chauffage à faible coût mais aussi une empreinte écologique réduite du fait de ces combustibles. Toutefois, avec un achat et une installation coûteuse, comment s’équiper à moindre coût ?

Cheminée et écologie : une combinaison gagnante

Présent depuis des siècles pour chauffer les foyers, la cheminée est un moyen incontournable pour chauffer une pièce, voir toute une maison, à moindre coût. En effet, le bois (ou les granulés de bois) reste le combustible le moins cher du marché et un des plus écologique au vu de ses faibles émissions polluantes (sous condition d’utiliser un insert à bois).

Ainsi, profiter du chauffage de cheminée permet de réaliser des économies d’énergie et par conséquent, des économies financières en ayant un coût de chauffage moins élevé.

Cependant, l’achat d’une cheminée ainsi que sa pose représente un coût important qui peut être difficilement supporté par l’épargne d’un foyer aux revenus modestes.

Financer sa cheminée : des solutions efficaces

Même si financer sa cheminée reste couteux, plusieurs types de financements existent afin de parvenir à ce projet. Toutefois, certains financements nécessite de remplir des conditions d’éligibilités afin d’y accéder :

  • CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique): ce crédit d’impôt permet aux propriétaires d’obtenir un crédit d’impôt pour l’installation d’un équipement réduisant la consommation énergétique du foyer jusqu’à 30% des dépenses (jusqu’à 8 000€ pour une personne seule et 16 000€ pour un couple). Toutefois, ce crédit d’impôt est conditionné à l’achat d’un insert cheminé répondant à des critères de performances définies et ne concerne pas la pose de la cheminée par des professionnels.
  • La Prime Energie: la prime énergie est éligible à tous et concerne les travaux de rénovation énergétique. De ce fait, elle peut être utilisée pour l’installation d’une cheminée dans le cas d’une rénovation mais doit être posé par un professionnel possédant le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Son montant peut atteindre plusieurs centaines d’euros en fonction du foyer et de sa localisation.

Ces financements sont souvent utilisés par les propriétaires pour réduire le coût de leurs travaux et bénéficier des économies réalisées afin d’amortir leurs coûts.

Toutefois, dans le cas où le propriétaire possède un endettement trop important dû à ses crédits ne lui permettant pas de débuter ce type de projet, le regroupement de crédits peut être une opération réellement intéressante. En effet, cette opération va permettre à l’emprunteur de réunir l’ensemble de ses dettes (crédit immobilier, crédit auto, crédit travaux, découvert bancaire, etc.) en un seul et unique crédit ne comportant qu’une seule mensualité. Cette mensualité va être réduite pour correspondre aux capacités de remboursement réelles de l’emprunteur et va également lui permettre de réserver une somme d’argent destinée à projet lui tenant à cœur en l’occurrence, l’installation d’une cheminée.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Cheminée et crédit d’impôt
5 (100%) 3 votes

A voir également
Publié dans Questions sur le rachat de crédits.