Prêt immobilier sans apport : comment ça marche ?

billets banque

L’achat d’un bien immobilier nécessite des ressources financières importantes, que ce soit pour un appartement ou pour une maison. De ce fait, le recours au crédit immobilier est souvent nécessaire mais en raison de la somme empruntée, un apport est-il obligatoire ?

Un apport pour faciliter le prêt immobilier

Un apport personnel est une somme d’argent que l’emprunteur consacre au financement de son bien immobilier. Plus précisément, l’apport vient s’ajouter au prêt immobilier afin de financer le bien que ce dernier convoite et lui permet également d’obtenir des conditions de remboursement plus souple avec généralement, un taux d’intérêt moins élevé.

De plus, cet apport est généralement apprécié des organismes bancaires car il est gage de confiance pour le bon remboursement du prêt. Habituellement aux alentours de 10%, le montant de l’apport peut varier en fonction du prix du bien immobilier mais aussi en fonction des revenus du foyer.

Cependant, l’apport personnel n’est pas obligatoire pour l’obtention d’un prêt immobilier. En effet, des solutions alternatives existent comme la caution ou encore l’hypothèque. Ces solutions permettront à l’emprunteur d’obtenir les garanties nécessaires à la banque pour statuer sur son accord et in fine, sur ces conditions.

Réaliser un prêt immobilier sans apport

Avec ou sans apport, il est nécessaire de prouver à la banque que le foyer possède les conditions nécessaires pour le bon rembourser le prêt immobilier.

Toutefois, dans le cas d’un crédit à l’habitat réalisé sans apport, certains profils d’emprunteurs seront plus favorisés que d’autres comme les primo-accédant ou bien les emprunteurs possédant des revenus élevés.

A noter que le comportement bancaire de l’emprunteur sera examiné dans les détails afin que la banque puisse évaluer les risques et établir les conditions de remboursement les plus adaptées.

Il est également bon de rappeler que sans apport, il est plus difficile de négocier les conditions de son prêt. De ce fait, le taux d’intérêt de l’organisme préteur peut être plus élevé et si l’emprunteur décide de souscrire une assurance emprunteur individuelle, celle-ci peut être plus élevée.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Prêt immobilier sans apport : comment ça marche ?
5 (100%) 2 votes

A voir également
Publié dans Questions sur le rachat de crédits.