Qui a droit au rachat de prêt fonctionnaire ?

Qui a droit au rachat de prêt fonctionnaire ?

Lorsqu’un emprunteur travaille dans la fonction publique, il est en droit de se demander s’il peut recourir à un rachat de crédits pour réduire ses mensualités. En fonction de l’étude de son profil, il pourra réaliser son opération peu importe sa catégorie de fonctionnaire (A, B et C).

Le regroupement de crédits fonctionnaire

Lorsque des emprunteurs sont employés par l’État, ils peuvent travailler dans divers secteurs réserves aux fonctionnaires qui se distinguent en 3 catégories :

L’ensemble de ces catégories de fonctionnaires peuvent solliciter un regroupement de prêts, leurs permettant de bénéficier d’un seul crédit et d’une mensualité unique réduite.

Bon à savoir, un fonctionnaire contractuel ou bien un fonctionnaire stagiaire peut également recourir à ce type d’opération bancaire.

L’étude du profil pour un rachat de crédit fonctionnaire

Selon le profil de l’emprunteur fonctionnaire, celui-ci est amené à choisir une solution en adéquation avec sa situation financière.

En effet, les emprunteurs propriétaires ayant une part plus importante de prêt immobilier que de prêt à la consommation optent pour un regroupement de crédits immobiliers.

Les emprunteurs locataires ou hébergés sollicitent le plus souvent un regroupement de crédits à la consommation, n’ayant pour leurs parts pas de prêt immobilier ou une partie moins importante.

Simuler son rachat de crédit

Pour un emprunteur fonctionnaire souhaitant réaliser un regroupement de crédits, il est possible de pré-visualiser les avantages que lui procurera cette opération bancaire en réalisant une simulation. En réalisant gratuitement une demande en ligne, l’emprunteur bénéficie des conseils d’un intermédiaire bancaire spécialisé pouvant lui indiquer la meilleure solution à prendre en fonction de sa situation.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Qui a droit au rachat de prêt fonctionnaire ?
Laissez-nous votre avis

Publié dans Questions sur le rachat de crédits.