Les conditions actuelles sont-elles intéressantes pour réaliser un rachat de crédits ?

Les conditions actuelles sont-elles intéressantes pour réaliser un rachat de crédits ?

En septembre 2016, la part des renégociations et des opérations de rachat de crédit avait représenté plus de la moitié des prêts immobiliers accordés en France. Toutefois, la légère hausse des barèmes bancaires aura-t-elle des répercussions sur les modalités avantageuses dont bénéficient les foyers Français ?

La hausse des taux n’altère pas le succès du regroupement de crédit

Pour le moment, les établissements bancaires qui proposent de regrouper les crédits des emprunteurs remarquent que la hausse des taux n’a pas détérioré le succès de l’opération, compte tenu des demandes encore affluentes en ce début d’année. Pourtant, avec l’augmentation des barèmes nationaux, la logique voudrait que les prêts ne soient plus aussi attractifs qu’avant.

Pour rappel, le rachat de crédit consiste à assembler les prêts immobiliers, les emprunts à la consommation et d’autres dettes d’un débiteur pour ne rédiger qu’un seul contrat de prêt. Le taux d’intérêt affecté à cette opération est l’un des éléments qui permet de calculer le coût total du nouveau crédit.

Toutefois, au vu des conditions exceptionnelles et des taux inhabituellement bas, la légère hausse n’affecte pas l’intérêt des débiteurs pour le rachat de prêts. Le coût global de la plupart des financements bancaires reste toujours « bon marché » et intéressant pour le portefeuille des ménages. Par ailleurs, l’opération de regroupement de crédit ne prend pas seulement en compte le taux, mais aussi la durée, les frais de garantie et de remboursement anticipé et le capital restant dû.

En faisant appel à des spécialistes, comme les intermédiaires en opérations de banque par exemple, les foyers reçoivent un document expliquant les différents éléments qui composent le coût total du regroupement de prêt pour qu’ils puissent se rétracter si l’opération ne leur convient pas. Le délai de rétractation oscille entre 10 et 14 jours selon la nature de l’opération.

La période actuelle est favorable au rachat de crédit

Cette période de relèvement modéré du niveau des barèmes pourrait freiner les ménages Français à construire un dossier de financement afin de bénéficier de l’opération puisque les frais inhérents à celle-ci sont corrélés au taux d’intérêt. Toutefois, les conditions restent avantageuses en raison des objectifs toujours plus élevés des banques commerciales qui, en début d’année, ont préféré stabiliser leurs barèmes pour offrir des produits bancaires intéressants.

Le comportement des établissements bancaires a d’ailleurs été l’une des inquiétudes du HCSF (Haut Conseil de Stabilité financière) en 2017 puisque les modalités des crédits à l’habitat et des rachats de prêts immobiliers sont considérées comme trop optimistes, et donc trop risquées.

Par ailleurs, la politique non conventionnelle de la BCE (Banque Centrale Européenne) ne devrait pas fondamentalement changer, c’est ce qu’a affirmé son président Mario Draghi lors d’une conférence. Les taux devraient donc se stabiliser ou très légèrement augmenter.

A noter que lors d’une hausse des taux, certains organismes de crédit remarquent que les emprunteurs sont plus enclins à solliciter un spécialiste du rachat de crédits par crainte d’une hausse significative qui pourrait annihiler leurs projets immobiliers en raison du coût trop élevé du financement bancaire.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Les conditions actuelles sont-elles intéressantes pour réaliser un rachat de crédits ?
5 (100%) 7 votes

Publié dans Blog.
Articles similaires

Partager la publication « Les biens en vente sont de plus en plus rares en France » FacebookGoogle+Twitter Les prévisions des ventes de logements anciens dans l’Hexagone sont très positives pour 2017. Toutefois, l’offre de bien en vente ne semble pas suivre la demande. Les prix de l’immobilier en hausse C’est officiel, le prix moyen des habitations […]

Partager la publication « Recul du surendettement des ménages français en 2017 » FacebookGoogle+Twitter Selon les études mensuelles de la Banque de France, les situations de surendettement continuent de diminuer sur le territoire français en 2017. Pourquoi le surendettement est en recul ? Depuis le mois de janvier 2017, les données statistiques de la Banque de France montrent […]

Partager la publication « Pourquoi investir dans l’immobilier locatif ? » FacebookGoogle+Twitter Compte tenu des conditions bancaires attractives, de nombreux Français ont décidé de sauter le pas et investissent dans un bien immobilier dans le but de le louer. L’investissement immobilier locatif : pourquoi est-ce intéressant ? Investir dans la pierre est l’un des placements préférés des ménages français […]