Rééquilibrez votre budget avec
le rachat de crédits fonctionnaire

Jusqu'à - 60 % vos mensualités*

Sommaire

Inflation : augmentation du salaire des fonctionnaires de 3,5 %

Revendiqué par plusieurs syndicats de la fonction publique, ces derniers gagnent gain de cause en cette fin de second trimestre. En effet, ce mardi 28 juin, le ministre Stanislas Guerini annonce un dégel du point d’indice de 3,5 %.

Une augmentation du pouvoir d’achat dans un contexte inflationniste

Ces dernières années se sont révélées fort difficiles à cause de la crise sanitaire, mais celles à venir ne seront pas forcément mieux. En effet, la crise diplomatique entre l’Ukraine et la Russie provoquant une guerre aux portes de l’Europe est un véritable coup de massue pour la reprise économique. L’une des conséquences financières principales est l’augmentation flamboyante des prix des matières premières. Notamment le blé ou encore le pétrole ont vu leur niveau d’exportation se rarifier, créant un trou important dans les stocks jusqu’à provoquer des pénuries.

Ce qui a provoqué chez certains ménages, une difficulté particulière à boucler les fins de mois, surtout dans ce contexte où les revenus n’ont que peu augmenté et les prix ont continué à flamber. Afin de faire face à cette situation, le gouvernement a annoncé, ce mardi 28 juin, une hausse du point d’indice de 3,5 % pour les fonctionnaires. Une grande première parce que, depuis 2010, la valeur du point d’indice n’avait jamais fait l’objet d’une modification. En effet, la stratégie adoptée était de favoriser des augmentations de salaires dirigées à certains travailleurs de la fonction publique.

Grâce à cette revalorisation de 3,5 %, l’ensemble des fonctionnaires vont pouvoir souffler un peu face à l’augmentation continue des prix. Pour rappel, le point d’indice permet d’estimer le salaire brut d’un fonctionnaire. Pour cela, plusieurs éléments sont pris en compte : la valeur du point d’indice, le poste du fonctionnaire, son échelon et son ancienneté.

Comment faire face à l’inflation si l’augmentation des salaires est insuffisante ?

Bien que cette nouvelle soit toujours bonne à prendre dans ce genre de contexte, il n’est pas dit que cela soit suffisant. La fin de l’année 2022 s’annonce tout aussi agitée, selon l’INSEE une prévision de l’inflation sur l’ensemble de l’année est estimée à 5,5 %. Pour éviter une dégradation trop importante de son confort de vie, il convient de contrôler et gérer son budget minutieusement. Toutefois, avec l’augmentation du coût de la vie et des conditions d’emprunt immobilier qui se resserrent, la réalité peut s’avérer bien plus complexe.

Cependant, rien n’est perdu d’avance. À juste titre, il existe des solutions bancaires qui visent à restructurer vos charges afin de les adapter à vos revenus, il est question du regroupement de crédit pour fonctionnaire. Cette opération peut se révéler pratique si vous souhaitez diminuer vos mensualités et augmenter votre pouvoir d’achat.

Concrètement, un établissement de crédit va rembourser le restant total que vous devez et proposer un nouvel emprunt unique. Ce contrat donne l’opportunité de fixer une mensualité en fonction de vos capacités de remboursement, ainsi que de revoir les conditions d’emprunt (taux d’intérêt, délai de remboursement…). Grâce à cette offre de financement, vous pouvez simplifier la gestion de votre argent et, dans le même temps, améliorer votre reste à vivre pour la fin du mois. Un reste à vivre amélioré pour être mieux préparé face à la hausse des prix.

Ce contenu est utile ? Partagez-le sur les réseaux sociaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Je reçois ma proposition sous 24h par mon expert dédié.

Mon offre de rachat de crédits est personnalisée.

J'obtiens les meilleures conditions de crédit actuelles.