Comment obtenir la prime de garantie des fonctionnaires (Gipa) ?

L’État a décidé de reconduire pour 2019 une prime qui vient compenser la perte de pouvoir d’achat des fonctionnaires. Retour sur son fonctionnement et sur les conditions d’éligibilité.

Prime de garantie de pouvoir d’achat : mode d’emploi

Cette perte de pouvoir d’achat est calculée suivant la progression générale des prix mesurée par le taux d’inflation, qui est déterminé chaque année par l’INSEE. De manière générale, l’évolution des salaires suit un rythme identique à l’inflation, mais il peut arriver que certaines branches de la fonction publique ne bénéficient pas d’une revalorisation suffisante.

En d’autres mots, un écart entre la hausse de la rémunération et la hausse de l’inflation, à l’avantage du dernier indicateur, signifie qu’un foyer perd en pouvoir d’achat. Effectivement, une désindexation de l’évolution des revenus à l’inflation provoque un recul de la capacité à consommer.

Equilibrer l’évolution du pouvoir d’achat des fonctionnaires

C’est pour lutter contre cette décroissance à la suite d’une situation similaire que la Gipa intervient. Elle agit par conséquent en une sorte de mécanisme de compensation depuis 2008, année où elle a été créée. Le montant versé aux bénéficiaires dépend de l’écart entre l’inflation sur les 4 dernières années et l’évolution du salaire individuel.

Cette année, la prime relève donc de la période qui s’étale entre le 31 décembre 2014 et le 31 décembre 2018, là où le niveau d’inflation est mesuré à 2,85%. En effectuant une comparaison entre ce pourcentage et celui de la progression des revenus, il est possible de définir la perte financière et ainsi la somme brute de la prime.

Pour finir, les bénéficiaires de la Gipa, versée automatiquement par les collectivités locales, sont ceux qui sont employés dans les trois fonctions publiques (territoriale, hospitalière et État) et issus des catégories A, B et C. La date de versement doit être marquée en décembre dans le calendrier des fonctionnaires. Néanmoins, il est à préciser que certaines situations particulières peuvent donner lieu à une exclusion. En effet, la Gipa ne tient pas compte d’un écart constaté entre l’évolution du salaire et l’inflation qui relève d’une coupe financière après la prononciation d’une sanction disciplinaire.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Publié dans Blog fonctionnaire.