Banque en ligne : 4 clients sur 10 domicilient leurs comptes

Les banques en ligne semblent récolter les fruits de leurs offres peu coûteuses avec un accroissement du nombre de personnes qui font d’elles leur banque principale.

Un taux de domiciliation bancaire à 44%

La domiciliation bancaire, soit le fait de rapatrier ses revenus et ses opérations courantes auprès d’un établissement, est en très nette progression chez les banques en ligne. D’après le dernier baromètre mené par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) à ce sujet, les établissements bancaires dématérialisés ont réussi à enregistrer davantage de clients domiciliés en 2019. En effet, alors que 23% des clients faisant des banques en ligne leur banque principale en changeant de domiciliation en 2018, toujours selon l’organisme de régulation, ils le sont 44% un an plus tard.

Plébiscitées par les « geeks » qui apprécient les nouvelles technologies dans leur quotidien, les banques mobiles séduisent, sans surprise, surtout le segment des jeunes consommateurs. Les personnes âgées sont évidemment les moins sujettes à sauter le pas des services bancaires en ligne. De plus, la conquête cible également les personnes avec une catégorie socioprofessionnelle supérieure puisque 4 clients sur 10 du portefeuille de ces acteurs est composé de cadres. Des usagers aisés qui vivent à 31% dans la région Île-de-France.

Les services des banques digitales séduisent les Français

Pour les banques, la hausse de la domiciliation est assurément une victoire qui vient corriger l’une des critiques récurrentes qui les visent depuis leur percée. Les détracteurs de ces professionnels des services bancaires digitalisés estimaient en effet que la plupart des clients n’ouvraient leurs comptes qu’en guise de banque secondaire, notamment par effet de curiosité ou pour profiter des offres financières de bienvenue très agressives.

Les chiffres de l’ACPR reviennent à dire que plus de 4 clients sur 10 ont choisi de faire confiance à leur banque en ligne et à prendre réellement le virage de la digitalisation. Les facteurs qui contribuent à cette évolution sont, tout d’abord, la simplicité des demandes en direction des services clients. En l’espèce, plus de 75% des clients, d’après un sondage CSA, se disent très satisfaits de la joignabilité des conseillers qui est plus simple et plus rapide que chez une banque traditionnelle.

En revanche, les compétences des intervenants des banques digitales sont pointées du doigt par près d’un tier des sondés qui privilégient les conseils d’un professionnel du marché bancaire traditionnel. Par conséquent, même si la domiciliation évolue à la hausse chez les banques en ligne, 8 clients sur 10 sont attachés aux enseignes physiques et ne sont pas encore prêt à y renoncer. Quand il s’agit de faire une demande de prêt immobilier, les Français ont généralement tendance à se reporter vers leur conseiller dans leur banque traditionnelle. Preuve que les clients n’osent pas tous faire des opérations complexes avec une banque en ligne.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Publié dans Blog fonctionnaire.