ville horizon

Immobilier : réduire ses impôts avec l’investissement locatif

Nombreux sont les français souhaitant bénéficier d’une baisse d’impôt, notamment lorsque ces derniers investissent dans un bien immobilier. Pour cela, il existe différents dispositifs permettant d’amortir le coût d’achat de son bien avec une réduction d’impôt. Explications.

Amortir le coût d’achat de ses biens immobiliers

L’investissement locatif peut rapporter un revenu complémentaire assez conséquent à conditions d’avoir des biens immobiliers à louer.

Toutefois, acquérir un bien immobilier nécessite des ressources financières importantes et son financement est octroyé généralement par le biais d’un prêt immobilier. Ce coût peut être amorti à l’aide des loyers perçus via la location des biens mais aussi par le biais de dispositifs permettant une réduction d’impôt. Ces dispositifs sont effectifs jusqu’au 31 décembre 2017 et peuvent être renouvelée par le gouvernement :

  • La loi Pinel:

La loi Pinel permet aux propriétaires de logements neufs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le coût d’achat d’un bien immobilier à condition que ce dernier soit loué durant une période prédéfinie : 12% de réduction pour une période de location de 6 ans, 18% pour une durée de 9 ans et 21% pour une durée de 12 ans.

Cette déduction d’impôt est possible dans la limite de 300 000 € et peut permettre au bénéficiaire de devenir propriétaire plus aisément du fait que les banques prêtent plus facilement pour des projets soutenu par le gouvernement ayant un risque faible. Une simulation de ce dispositif est disponible en ligne via le site de la loi Pinel.

Information importante : à partir du 1 janvier 2018, ce dispositif sera réservé aux zones A bis, A et B1.

  • La loi Cenci-Bouvard:

La loi Cenci-Bouvard permet aux propriétaires de logements neufs meublés avec services de bénéficier d’une réduction d’impôt de 11% de la valeur du bien étalée sur une période de 9 ans mais elle permet aussi de pouvoir récupérer la TVA payée sur le bien immobilier à conditions que le logement propose plusieurs types de services (accueil, restauration, blanchisserie, etc.).

Cette réduction d’impôt est possible dans la limite de 300 000 € également mais avec la possibilité de récupérer la TVA versée lors de l’achat du bien. Ce remboursement s’effectue sur une durée de 20 ans pour permettant au propriétaire de récupérer 1% de TVA par an.

Information importante : la réduction d’impôt se calcule sur la valeur hors taxe du bien immobilier, la TVA étant remboursée après 20 ans d’acquisition.

  • Crédit d’impôt sur les travaux de transition énergétique:

Le crédit d’impôt sur la transition énergétique permet au propriétaire de réaliser des travaux censés améliorer la qualité environnementale au sein de sa résidence principale. Ce crédit d’impôt peut être obtenu lorsque le logement est achevé depuis plus de 2 ans et que les travaux soient réalisés par des professionnels, possédant pour certains travaux le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Concernant les énergies, le propriétaire peut effectuer des travaux d’isolation thermique, sur les équipements de production d’énergie renouvelable ainsi que sur l’économie d’énergie. Pour consulter les travaux réalisables, il est possible de consulter la brochure du gouvernement.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Immobilier : réduire ses impôts avec l’investissement locatif
5 (100%) 3 votes

Publié dans Questions sur le rachat de crédits.