Un fonctionnaire peut-il être au chômage ?

chomage fonctionnaire

Même avec la sécurité de l’emploi, un fonctionnaire n’est pas à l’abri d’une suppression de poste ou de la fermeture d’une administration entrainant une perte d’emploi. Lorsque ce type de situation se présente un agent de la fonction publique peut-il avoir le droit à une indemnité en cas de chômage ?

Chômage et fonction publique : une situation pas si rare

Lors de la fermeture d’une administration ou lors d’une réduction d’effectif, les agents de la fonction publique peuvent faire l’objet d’un licenciement entrainant une période de chômage. Durant cette période de chômage, le fonctionnaire peut éventuellement avoir le droit à une allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) si ce dernier justifie des mêmes conditions d’attribution qu’un salarié du secteur privé. En effet, l’ensemble des fonctionnaires (Etat, territoriaux et hospitalier) peuvent prétendre à cette aide. Néanmoins, un agent ayant effectué un abandon de poste ne peut pas bénéficier du versement de l’ARE.

En cas de chômage, quel organisme verse l’allocation ?

A la différence de l’aide au retour à l’emploi destinée au secteur privé, l’allocation destinée aux agents de la fonction publique est versée par son administration. Plus précisément, un fonctionnaire est indemnisé par l’administration responsable de l’agent et non par Pole Emploi. Toutefois, un fonctionnaire ayant travaillé dans le privé durant une période plus importante qu’en tant qu’agent public se verra indemniser de la même manière qu’un salarié du secteur privé par Pole Emploi.

Quelles démarches à suivre pour qu’un fonctionnaire soit indemnisé ?

En fin de contrat, l’agent de la fonction publique doit s’inscrire en tant que demandeur d’emploi auprès de l’institution Pole Emploi. En fonction du ministère auquel est rattaché le fonctionnaire et de la convention mise en place, ce dernier peut également être pris en charge par Pole Emploi concernant son éligibilité à l’ARE et le cas échéant, à son calcul.

Comment préparer sa période de chômage ?

Afin d’anticiper la baisse de revenus imputée par le chômage, le fonctionnaire peut avoir recours à une opération de rachat de crédit dans le but de réduire ses mensualités. Pour cela, l’ensemble des dettes de l’emprunteur seront réunies au sein d’un crédit ne comportant qu’une seule mensualité. Cette mensualité est par la suite adaptée à la nouvelle situation financière de l’emprunteur lui permettant de se concentrer sur ses projets comme par exemple, la recherche d’un nouvel emploi.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Un fonctionnaire peut-il être au chômage ?
4.7 (93.33%) 3 votes

Publié dans Métiers de la fonction publique.