Une plateforme du fisc bientôt ouverte à tous pour aider l’estimation immobilière

Une plateforme du fisc bientôt ouverte à tous pour aider l’estimation immobilière

D’ici les prochains mois, la base de données des autorités fiscales, surnommée Patrim, aidera les particuliers à évaluer plus facilement leur bien immobilier.

L’estimation du prix : une étape obligatoire pour les vendeurs et les foyers au patrimoine immobilier conséquent

Un foyer peut avoir plusieurs raisons pour effectuer une valorisation d’un bien immobilier dont il est propriétaire. Généralement, une estimation intervient lorsqu’une décision de vendre sa maison ou son appartement est prise. Certains foyers, éligibles à l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI), ont également un devoir d’estimer la valeur de leur résidence principale et de leurs hypothétiques résidences secondaires. En retour, l’administration fiscale définira le montant de l’impôt à payer en fonction des sommes déclarées.

Concrètement, l’estimation d’un bien immobilier consiste à donner une valeur financière à un logement. Mais comment réussir à évaluer le prix d’une maison ou d’un appartement ? Dans les faits, le montant se conditionne selon de multiples critères qui relèvent dans un premier temps des caractéristiques intrinsèques du bien. Ici, il va falloir analyser la surface habitable, la vétusté, les biens d’équipement, la présence d’un terrain, le nombre de chambres, etc… Tous les critères en mesure de créer de la valeur ajoutée sont à cumuler pour déterminer un prix cohérent, tout en comptabilisant les éventuels défauts.

Aussi, le prix d’un habitat doit tenir compte du positionnement géographique. Selon le lieu de résidence, un bien affichera effectivement un prix plus ou moins variable. Les zones tendues, où l’offre ne parvient pas à être suffisante en nombre par rapport au flot de demandes, ont tendance à accroître le montant des transactions. À Paris, l’attractivité du marché fait flamber les prix et certains arrondissements dépassent le seuil symbolique des 10 000 euros par mètre carré. La localisation ainsi que l’état du marché de l’immobilier sont par conséquent des facteurs de haute importance lors du diagnostic préalable pour établir le prix d’un logement.

La base de données du fisc prochainement rendue publique

Bientôt, cette étape devrait néanmoins se simplifier puisque le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin doit annoncer l’ouverture d’une plateforme pour le grand public. Celle-ci sera accessible sur le web, sans avoir besoin de rentrer son numéro fiscale au préalable comme actuellement, et intégrera la totalité des données immobilières du fisc. Pour les Français, c’est une bonne nouvelle puisqu’ils vont être en mesure de s’aider des informations inscrites sur le site internet, qui ne contient pas moins de 15 millions de données, pour évaluer le plus efficacement possible le prix de leur logement.

La Direction générale des Finances publiques (DGFIP) a recours à cette plateforme pour notamment juger de l’éligibilité des propriétaires à l’IFI. Outre l’étude du marché local, c’est donc un moyen supplémentaire pour les propriétaires qui souhaitent vendre une résidence au bon prix ou ceux qui veulent calculer leur patrimoine dans le cadre de l’IFI.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.