Surendettement : le nombre de dossiers déposés à la Banque de France a reculé

billets banque

Selon les récentes statistiques publiées par la Banque de France, le nombre de dossiers de surendettement déclarés recevables a considérablement diminué depuis 2014.

Dossiers de surendettement : une baisse de 13 % entre 2014 et 2017

Selon les chiffres publiés en début d’année par la Banque de France, le nombre annuel de dossiers de surendettement déposés à la Banque de France a baissé de 13 % entre 2014 et 2017, soit environ 30 000 dossiers déclarés recevables en moins par an.

A savoir qu’après avoir fait état de statu quo au début des années 2000, le nombre de dossiers de surendettement avait considérablement progressé entre 2007 et 2011, notamment à cause de la crise financière et du chômage. Cependant, la tendance s’est progressivement inversée grâce à l’entrée en vigueur des lois Lagarde de 2010 et Hamon de 2015 qui ont renforcé les pratiques des établissements prêteurs.

La forte diminution des taux d’intérêt des crédits accordés aux particuliers, l’amélioration de la conjoncture économique et les nombreuses opérations de rachat et de renégociation de crédits peuvent aussi expliquer la baisse du nombre annuel de dossiers de surendettement déposés à la Banque de France.

Selon la Banque de France, la masse des financements à la consommation a reculé d’un tiers entre 2012 et 2017. Celle des seuls crédits renouvelables a baissé de plus de 40 %.

Quel est le profil des personnes surendettées ?

Selon la Banque de France, environ 180 000 dossiers de situations de surendettement ont été déposés l’an dernier et ce sont plus de 166 000 qui ont été déclarés recevables, des statistiques en baisse de 4,7 % en un an et de 14,4 % depuis 2012.

Cependant, même si le nombre de dossiers déclarés recevables recule depuis plusieurs années, le surendettement frappe des personnes de plus en plus vulnérables. En fait, près de 76 % sont locataires, contre seulement 3,4 % propriétaires de leur résidence principale. 36 % des personnes surendettées sont seules (divorcées ou séparées), 25 % sont célibataires et 5,5 % sont veuves.

En outre, plus d’un quart des personnes surendettées sont au chômage et un foyer surendetté sur deux n’a aucune capacité de remboursement. Les chiffres montrent également que plus de 8 personnes surendettées sur 10 ont un patrimoine brut inférieur à 2000 euros.

Par ailleurs, il faut savoir que les ménages en situation de surendettement ploient sous un fardeau de 7,2 milliards d’euros de dettes. Cette somme est aussi en baisse par rapport au pic enregistré de 2014.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Surendettement : le nombre de dossiers déposés à la Banque de France a reculé
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.