Mini crédit fonctionnaire : mode d’emploi

Le mini crédit d’un faible montant est une solution pour financer les petits projets de personnes qui disposent de faibles revenus.

Comment fonctionne un mini crédit ?

Le mini crédit, ou aussi appelé le micro crédit, fait partie de la famille des emprunts bancaires à la consommation. C’est-à-dire qu’il se constitue d’une somme d’argent demandée par un particulier et débloquée par une banque. Les montants relativement faibles prêtés lors d’un financement avec un mini crédit fonctionnaire font qu’il a l’avantage de pouvoir être accordé rapidement, sous réserve d’une éligibilité.

Un organisme de prêt ne peut accorder un mini crédit d’une somme supérieure à 600 euros. Quant à la durée de remboursement, elle est de toute évidence rapide et déterminée avec précision selon les revenus de l’emprunteur.

Néanmoins, même si l’emprunt est plutôt bas par rapport aux offres de crédit traditionnelles, l’emprunteur doit tout de même fournir des documents que le professionnel doit étudier afin de valider le dossier. Effectivement, il est impossible pour un fonctionnaire de faire une demande de mini crédit sans justificatif puisque tout établissement bancaire est dans l’obligation légale de vérifier l’identité de l’emprunteur et sa capacité à rembourser le prêt. Pour cela, un justificatif d’identité (CNI, permis, passeport) est nécessaire accompagné de documents qui renseignent sur les ressources financières du demandeur de mini crédit (bulletins de salaire, avis d’imposition).

Qui peut faire un mini crédit ?

En outre, la législation qui encadre ce type de financement est également particulière puisque seules les personnes âgées d’au moins 21 ans et dont la résidence fiscale est établie en France peuvent faire une demande de mini crédit fonctionnaire, en plus de justifier au minimum 700 euros de revenus mensuels. Il n’existe pas dans la loi de limite d’âge pour un micro crédit.

Quel est le coût d’un mini crédit ?

Enfin, une offre de micro crédit est calculée suivant les mêmes règles que pour un crédit à la consommation. Dans les faits, la banque va apposer un taux d’intérêt d’un niveau correspondant à cette famille des crédits. Le taux ne pourra donc pas dépasser un certain seuil défini par l’usure, soit le TAEG maximal (taux nominal, taux d’assurance et frais annexes) qu’un organisme de finance peut proposer à l’emprunteur. Pour étudier son éligibilité, un fonctionnaire doit faire une demande de micro crédit sur un formulaire en ligne. Par la suite, un conseiller le contacte pour disposer de plus d’information sur le projet ainsi que sur sa situation personnelle.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Publié dans Blog fonctionnaire.