Les taux d’intérêts se contiennent au 1er trimestre

Les taux d’intérêts se contiennent au 1er trimestre

Les crédits immobiliers restent abordables en cette première partie de l’année. Avec 1,48 % de moyenne, les taux sont toujours attractifs

Une embellie pour les emprunteurs

Le printemps a mis du temps à pointer son nez mais en ce mois d’avril, il semble s’être installé. Les beaux jours donnent des envies de projets aux Français que ce soit pour des aménagements extérieurs ou intérieurs. Mais pour cela, il faut être propriétaire de son logement. Le printemps est généralement la période de l’année à partir de laquelle le marché immobilier reprend des couleurs. Il faut dire qu’il est plus aisé de visiter un bien et ses extérieurs lorsque la météo s’y prête.

De manière générale, en plus de rechercher un bien immobilier, il faut également se pencher sur le financement de l’opération. A cette question, le crédit immobilier apparait comme la solution la plus adéquate car tout le monde n’est pas en mesure d’acheter comptant une habitation. Cependant, pour limiter le coût total de l’opération, les particuliers vont comparer les différentes offres de prêt.

Bien leur en prenne car les taux d’emprunts sont actuellement attractifs. Il faut dire que les spécialistes du secteur ne s’attendaient pas à de tels niveaux. Après la baisse historique des taux au cours de l’année 2016, les experts planchaient sur une remontée des taux.

La hausse des prix se fait ressentir dans les grandes agglomérations

Cette hausse a bien été réelle au cours de l’année 2017, mais les taux n’ont pas flambés, au contraire… Le maintien des taux bas est tel qu’au premier trimestre 2018, la moyenne se fixe à 1,48 % pour toutes les durées confondues, hors assurance. La moyenne des taux s’offre ainsi le luxe de reculer. Cette bonne période est de bon augure pour les emprunteurs qui ont la capacité d’emprunt nécessaire. Néanmoins, la hausse des prix de l’immobilier se fait de plus en plus ressentir dans les grandes agglomérations françaises.

Pour ne pas exclure, les profils d’emprunteurs les plus modestes, certaines banques proposent des offres de prêt de longues durées. Avec des crédits immobiliers sur 30 ans, les ménages peuvent limiter ainsi leur taux d’endettement mensuel. Les taux bas, eux, permettront de limiter le montant total des intérêts par rapport à un prêt souscrit avant 2016. C’est donc bel et bien le moment d’acheter.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Les taux d’intérêts se contiennent au 1er trimestre
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.