Les prêts immobiliers à taux fixes et cautionnés ont du succès

Les prêts immobiliers à taux fixes et cautionnés ont du succès

L’ACPR a publié son analyse annuelle des financements immobiliers souscrits en 2016. L’institution confirme le dynamisme du marché de la pierre et remarque le quasi-monopole du taux fixe et la hausse des prêts cautionnés.

Le taux fixe monopolise 97,9 % de la production des crédits immobiliers

Le marché de l’habitat a fait preuve d’un dynamisme exceptionnel en 2016, rendant possible l’accès à la propriété pour de nombreux ménages et différents profils emprunteurs. La production des crédits immobiliers cette année-là a largement augmenté comparée aux années précédentes et continue de grimper en 2017 malgré la hausse des prix.

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) est l’une des institutions dont le rôle est de veiller à la stabilité et au bon fonctionnement du système financier actuel. Elle publie chaque année son analyse concernant les encours à l’habitat et la tendance annuelle du marché de la pierre en France.

D’après les statistiques de cet institut, les taux fixes ont dominé la production des emprunts immobiliers, jusqu’à atteindre 97,9% des prêts accordés en raison du niveau des barèmes historiquement bas. Le taux variable n’a pas suivi la même évolution : en 2005, il représentait 30% des financements, il est passé à 1,2% en 2016.

Prêts immobiliers : les cautions restent majoritaires

Le poids total des prêts cautionnés dans la production des encours immobiliers a augmenté. Les garanties souscrites auprès des sociétés de cautionnement et établissements de crédit sont majoritaires sur le marché. La caution représente en effet 58,3% des financements à l’habitat en 2016.

Le cautionnement est connu pour être moins cher que l’hypothèque puisque cette dernière engage de multiples frais annexes (notaire, taxe de publicité foncière etc…) qui font rapidement monter la facture. Lorsque l’organisme accepte de se porter caution pour l’emprunteur, celui-ci reverse une cotisation dont une partie lui sera remboursée à la fin du prêt selon les modalités du contrat.

La garantie hypothécaire a diminué en 2016 et concerne 30,3% des prêts accordés dans le but d’acquérir un bien. A noter également que les assurances décès et incapacité de travail sont les plus souscrites lors de l’achat d’une maison ou d’un appartement à l’aide d’un prêt bancaire.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Les prêts immobiliers à taux fixes et cautionnés ont du succès
5 (100%) 5 votes

Publié dans Blog.