cuisine

Intégrer la cuisine dans un prêt immobilier

La cuisine étant un élément important d’un foyer, elle participe fortement à la prise de décision de l’emprunteur concernant l’achat d’un bien immobilier. Que celle-ci soit ancienne ou à refaire, l’achat d’une nouvelle cuisine à un coût et l’intégrer dans son financement immobilier peut avoir des avantages comme des inconvénients.

Intégrer une nouvelle cuisine dans son prêt immobilier, un bon plan ?

L’achat ou la rénovation d’une cuisine peut coûter cher, notamment si l’emprunteur souhaite acquérir une cuisine neuve. Généralement considérée comme le cœur de la maison, elle participe grandement à la prise de décision de l’emprunteur concernant les moments importants de la vie.

Pour les emprunteurs souhaitant acheter un bien immobilier, la rénovation ou l’achat d’une nouvelle cuisine est à prendre en compte dans le prix du bien et son financement peut être inclus dans le crédit à l’habitat souscrit.

Cette solution comporte de nombreux avantages, notamment sur le taux d’intérêt du prêt qui est plus faible sur un crédit immobilier. Ainsi, les intérêts seront moins importants et le coût du financement de la cuisine sera moindre par rapport à un crédit à la consommation classique.

Toutefois, il est à noter qu’un financement immobilier se base sur le long terme et intégrer sa cuisine dans ce financement va augmenter la somme prêtée et par conséquent, augmenter le montant des mensualités et la durée de remboursement.

D’autres solutions sont envisageables pour le financement d’une nouvelle cuisine, comme le crédit à la consommation. Cette solution a pour avantage de réduire considérablement la durée de remboursement mais a pour inconvénients d’avoir un taux d’intérêt plus fort, ce qui augmente le coût de financement de la cuisine par rapport à un prêt immobilier.

Un financement possible seulement lors de la souscription

Si intégrer le financement de sa cuisine dans son prêt immobilier est attractif, il est important de fixer le projet au moment de l’étude du crédit.

En effet, le montant du financement de la cuisine doit être fixé au moment de l’étude du prêt car il modifie le montant total du crédit et par conséquent, le taux d’endettement. Au-delà, il n’est pas possible d’intégrer un autre financement au sein de son prêt immobilier.

Toutefois, pour les emprunteurs ayant déjà réalisé leurs prêts à l’habitat, il est possible de réadapter son prêt immobilier dans le but d’obtenir une mensualité réduite en effectuant un rachat de crédit. Cette opération va permettre à l’emprunteur de diminuer son taux d’endettement tout en incluant un nouveau financement. Par ailleurs, les emprunteurs possédant plusieurs crédits en cours comme un crédit voiture ou travaux auront la possibilité de réunir leurs prêt en un, les faisant bénéficier d’une unique mensualité à honorer pour l’ensemble de leurs financements.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Intégrer la cuisine dans un prêt immobilier
5 (100%) 10 votes

Publié dans Blog.