Immobilier : acheter en passant par des ventes aux enchères

Pour l’acquisition d’un bien immobilier, les ménages font souvent appel à des moyens traditionnels en effectuant de la prospection personnelle ou via un prestataire. Mais il existe des canaux plus singuliers tels que les ventes aux enchères. Par ce biais, il est possible de participer à des événements et se positionner pour s’offrir un habitat. Mais comment fonctionne cette pratique pour le moins atypique ?

Un canal additionnel au marché commun

La pratique des ventes aux enchères de bien immobilier est un commerce qui ne date pas d’hier. C’est un canal d’acquisition qui jouit d’une popularité croissante. En effet, il profite des nouvelles technologies pour se populariser. Si des rencontres réelles ont lieu lors d’événements organisés par des groupements de notaires, les ventes aux enchères ont pris le tournant du dématérialisé. Dorénavant, les hypothétiques acquéreurs peuvent accéder aux ventes depuis des plateformes sur internet.

Un fonctionnement qui diffère suivant la méthode employée

Avant toutes choses, des visites des habitats sont organisées pour que les potentiels acquéreurs se décident d’intégrer ou non la salle d’enchères. Ceux qui souhaitent participer, dans un but purement personnel ou professionnel, doivent alors fournir des obligations. Pour tenter d’enchérir sur un bien, le processus demande de déposer un chèque de garantie afin de s’assurer des intentions et de la solvabilité des acquéreurs.

Il existe deux types d’enchères. En premier lieu, il y a les enchères dites au « chronomètre ». Un intervalle de 90 secondes est lancé entre chaque enchérisseur qui se propose. Lorsque le délai est écoulé, le dernier sera identifié comme l’acquéreur du bien. Cette méthode réclame le dépôt d’un chèque de garantie à hauteur de 10% de la mise à prix pour participer. En dernier lieu, la seconde méthode est nommée « à la bougie ». Cette vente aux enchères repose sur la durée de consumation de trois bougies. La meilleure des offres est alors déclarée gagnante une fois les bougies éteintes. Pour participer à ce type d’événement, la caution demandée est cette fois-ci fixée à 20% du prix du bien proposé.

Une fois que le bien est vendu et quelle que soit la méthode employée, les cautions sont restituées aux enchérisseurs n’ayant pas soumis d’offres suffisantes.

Quel est intérêt de participer aux ventes aux enchères ?

L’acquisition d’un bien via ce canal peut permettre de réaliser des économies par rapport aux prix sur le marché traditionnel. Mais les rabais ne sont pas une généralité. L’atout principal de ce processus réside dans une proposition de biens parfois atypiques et rares. Les individus aux critères de recherche particuliers peuvent donc trouver un bien qui leur correspond via ce canal d’acquisition.

Un paiement qui doit être rapide

Le type d’enchère auquel un gagnant s’est vu adjugé un bien va influencer le délai de paiement. L’acheteur dispose d’une durée maximale de 60 jours pour s’acquitter de son dû lors d’une enchère gagnée au chronomètre, et de 45 jours pour une enchère à la bougie. En participant à ces événements, les enchérisseurs acceptent de ne disposer d’aucun délai de rétractation une fois la vente remportée.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Immobilier : acheter en passant par des ventes aux enchères
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.