Fonctionnaires : de la reconversion professionnelle et un système de bonus en discussion

Fonctionnaires : de la reconversion professionnelle et un système de bonus en discussion

Le gouvernement planche sur une liste de mesures dont l’objectif est de favoriser le transfert d’activité. Les agents de la fonction publique souhaitant se diriger vers le privé pourront bénéficier d’un dispositif « passerelle » pour les accompagner. De plus, un système de bonus annuel est à l’étude pour valoriser les agents dont l’engagement dans leurs tâches est exemplaire.

Un outil pour soutenir la reconversion professionnelle

Le gouvernement tente de rassurer les agents de l’administration publique après les discussions autour de la remise en cause du statut. Un dispositif « passerelle » a été avancé dont l’objectif serait de faciliter la transition des fonctionnaires qui veulent s’orienter en direction du secteur privé. Une mesure d’accompagnement pour aider les départs et assister à la reconversion professionnelle, tout en donnant une assurance en cas d’échec.

En effet, le processus prévoit qu’un agent est libre de sélectionner une entreprise issue du privé et d’y travailler un an. Pendant ce laps de temps, c’est l’État qui prendra en charge la totalité de la rémunération du travailleur. Une fois l’année de travail accomplie au sein d’un employeur privé, le fonctionnaire aura toujours le choix de revenir à son métier d’origine. De plus, le dispositif garantit le statut et la rémunération d’un agent souhaitant effectuer un rétropédalage durant l’année de travail ou lors de la finalisation du contrat.

Une prime annuelle sur l’accomplissement du travail

En outre, l’instauration d’un futur système de bonus annuel constitue un autre projet délicat étudié par le gouvernement. Un agent de la fonction publique pourrait se voir accorder un supplément de rémunération sous la forme d’une prime annuelle. Ce bonus prendrait en compte la qualité du travail fourni par un fonctionnaire. Un point de vue individuel donc, mais pas seulement. Puisqu’une part collective sera aussi attribuée en cas de réalisation de certains critères qui reste à définir.

Les mesures demeurent encore floues dans l’immédiat. De nouvelles pistes devraient être annoncées, ce qui permettra de voir plus clairement la finalité des projets et leurs constitutifs. Maintenant, reste qu’ils nécessitent de trouver des sources de financement. La mise en application est valorisée à 50 millions d’euros, ne serait-ce que pour le dispositif « passerelle ».


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Fonctionnaires : de la reconversion professionnelle et un système de bonus en discussion
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.