Emprunts immobiliers : 1 personne sur 10 n’est pas en CDI

1 emprunteur sur 10 n'a pas de CDI

Alors que les taux des crédits immobiliers sont au plus bas, de nombreux Français se lancent dans l’achat d’une maison ou d’un appartement. Mais une statistique retient l’attention : seul 1 emprunteur sur 10 ne dispose pas d’un CDI, une proportion très faible qui démontre la frilosité des banques à l’idée de prêter à des personnes n’ayant qu’un contrat précaire.

La part des emprunteurs en CDD n’évolue pas

Avoir un CDI constitue un atout quasiment indispensable lorsque l’on souhaite emprunter, même si certaines banques octroient tout de même des prêts à des personnes en CDD, après une étude au cas par cas. De manière générale, vouloir souscrire un crédit immobilier en n’ayant qu’un CDD est un chemin de croix. En France, ce sont au total 12% des salariés qui sont en CDD alors que la part des emprunteurs en CDD n’est que de 1,7%. Cette proportion est même largement inférieure aux 6% d’emprunteurs considérés comme des Travailleurs Non-Salariés (TNS) ou aux 2% d’emprunteurs retraités.

Cette difficulté d’accès au crédit s’explique par le besoin qu’ont les banques d’avoir une vision à long terme, un prêt immobilier étant en moyenne contracté sur 20 ans. Une personne en CDI ne présente que 2% de risques de perdre son emploi l’année suivant la souscription du prêt. Pour les personnes en CDD, la probabilité de perte d’emploi atteint les 13% (et 22% pour les intérimaires). Difficile pour les banques de se projeter à long terme et de minimiser les risques de défauts de paiement si certaines garanties ne sont pas fournies, en particulier celles relatives à la pérennité de l’emploi.

Emprunter avec un CDD, une difficulté pas toujours insurmontable

Deux personnes en CDD qui souhaitent emprunter conjointement auront de plus grosses difficultés encore à obtenir un crédit. Seules 0,6% des crédits accordés concernent cette typologie d’emprunteurs. En revanche, une personne en CDD empruntant avec une personne en CDI aura plus de facilité pour accéder à une offre bancaire. Elles sont 5% dans cette situation.

Heureusement, une analyse consciencieuse des dossiers permet à quelques banques d’accorder des prêts sous certaines conditions. Les travailleurs en CDD dans le secteur de la restauration ou du tourisme, où ce type de contrat est le plus fréquent, ainsi que les agents de la fonction publique ayant des contrats courts pourront plus facilement contracter un prêt s’ils justifient de revenus réguliers et stables.

Il est donc plus simple pour un travailleur en CDD d’emprunter s’il le fait avec une personne en CDI ou s’il est employé dans certains secteurs d’activité où le CDD est plus ou moins la norme en matière de contrat de travail.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Emprunts immobiliers : 1 personne sur 10 n’est pas en CDI
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.