Crédit : les taux d’intérêt vont rester bas durant toute l’année 2019

Crédit : les taux d’intérêt vont rester bas durant toute l’année 2019

Alors que les spéculations couraient au sujet d’une relève des taux, les ménages vont toujours être en mesure d’emprunter à des coûts attractifs en 2019.

Pas d’augmentation à l’horizon

Les ménages devraient se réjouir de la dernière sortie de la Banque centrale européenne (BCE). La grande autorité des banques insérées sur le sol européen vient en effet d’annoncer son intention de ne pas modifier ses indicateurs qui ont une influence directe sur les taux d’intérêt proposés par les banques. Concrètement, cela signifie que les taux d’emprunt ne vont pas augmenter et qu’ils vont demeurer extrêmement bas cette année encore.

Et la BCE se montre plutôt évasive quant à une date précise pour une future remontée. Son président Mario Draghi s’est contenté de préciser que les taux bas vont se prolonger « au moins jusqu’à la fin d’année 2019 » alors que la période estivale était ciblée durant ses précédentes déclarations. La hausse des taux ne devrait donc pas pointer le bout de son nez avant début 2020. Un report qui n’a guère surpris les acteurs financiers qui s’attendaient déjà à la continuité des taux bas.

Des taux en réponse au manque de croissance

Cette annonce fait suite aux inquiétudes émanant des ralentissements économiques ressentis dans de nombreux pays européens. L’organisme de supervision estime en ce moment même que 2019 devrait se conclure avec une croissance de l’ordre de 1,1% en Europe, loin des 1,7% considérés lors des analyses réalisées en fin d’année dernière.

La BCE est donc montée au créneau pour continuer à soutenir les activités économiques face à ces prévisions de croissance peu encourageantes. Les taux d’intérêt nivelés vers le bas permettent en effet d’inciter les ménages à recourir à l’emprunt à moindre coût et à consommer davantage. Une consommation en partie essentielle à l’accroissement de la production de richesses d’un pays.

Le rachat de crédit à des taux bas

La relève du coût du crédit n’est donc pas à l’ordre du jour. Les emprunteurs sont encore en mesure de profiter d’offres financières compétitives pour concrétiser leurs projets tels que qu’un achat immobilier. Une aubaine pour le budget de ces futurs propriétaires qui souhaitent investir dans la pierre, mais pas seulement. En effet, se financer à crédit constitue un excellent levier pour la réalisation d’une multitude de projets.

Si les crédits traditionnels sont une solution en se rapprochant auprès d’une banque, les emprunteurs peuvent également faire appel à un expert en intermédiation bancaire. Ces organismes proposent pour cela des opérations à l’instar du rachat de crédit vouées à regrouper tous les prêts d’un ménage. En plus de bénéficier d’une seule mensualité pour tous ses prêts, le bénéficiaire peut décider de réduire jusqu’à moins 60% le coût de ses prélèvements mensuels en augmentant la durée de remboursement. À cette occasion, l’emprunteur dégagera une nouvelle capacité de financement grâce à une diminution de son taux d’endettement. Lors de son rachat de crédit, il pourra en parallèle décider de financer un nouveau projet incorporé à la mensualité unique.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.