Augmentation de la CSG : ce qui va impacter les fonctionnaires

Augmentation de la CSG : ce qui va impacter les fonctionnaires

L’augmentation de la CSG concerne l’ensemble des travailleurs français, qu’ils soient fonctionnaires, salariés, retraités ou encore indépendants. Toutefois, cette réforme ne profite pas à tous, notamment aux fonctionnaires.

Une hausse de la CSG

La cotisation de contribution sociale généralisée (CSG) va connaitre une hausse de 1,7 point pour l’ensemble des travailleurs français tous statuts confondus (salarié, fonctionnaire, retraité, profession libérale, indépendant). Cette hausse se justifie par le fait de supprimer les cotisations chômage et maladie dans le but de dégager du pouvoir d’achat et des économies supplémentaires pour chaque personne concernée.

Cependant, cette hausse de cotisation de la CSG ne profite pas à tous car l’ensemble des travailleurs ne cotisent pas de la même façon. Ainsi, cette réforme ne s’applique pas à tous de façon homogène et créé implicitement des dysfonctionnements.

Les salariés plus avantagés

La suppression des cotisations chômage et maladie sera un avantage certain pour les salariés du secteur privé.

En effet, l’argent concerné par la suppression de ces cotisations va permettre de compenser l’augmentation de la CSG  sur la fiche de paie mais aussi de dégager un gain supplémentaire pour le salarié. Ce gain peut alors se traduire par une augmentation du pouvoir d’achat ou de l’épargne du salarié en question. Autrement dit, cette réforme leur fait gagner de l’argent.

Les fonctionnaires perdant

Si la hausse de la CSG est bénéfique pour les salariés du secteur privé, elle ne l’est pas pour les fonctionnaires et les autres statuts.

Comme cité précédemment, les cotisations sur un revenu ne sont pas les mêmes pour tous. Ainsi, les fonctionnaires cotisent d’une manière différente et l’augmentation de la CSG est pour eux beaucoup plus impactant car la suppression de leurs cotisations chômage (cotisation Unedic représentant 1% du traitement) ne couvre pas cette hausse.

Par conséquent, cette réforme n’est pas avantageuse pour les fonctionnaires car l’argent cotisé en plus pour la CSG est déduit de leurs pouvoirs d’achat et d’épargne. Autrement dit, la hausse de la CSG leur fait perdre de l’argent.

Un constat alarmant

Avec un gel des salaires des fonctionnaires annoncé pour l’année 2018, cette réforme du président Macron est perçue comme négative car elle présente beaucoup de contraintes pour les agents de la fonction publique.

De ce fait, elle ne présente pas les mêmes avantages à tous et peut avoir de fortes répercussions sur certains fonctionnaires comme ceux possédant un ou plusieurs crédits. Des solutions alternatives peuvent être entreprises dans ce type de situation comme un regroupement de crédits permettant de réduire ses mensualités.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Augmentation de la CSG : ce qui va impacter les fonctionnaires
3.8 (75%) 16 votes

Publié dans Blog.