Une prime à la conversion de 4 000 euros lors de l’achat d’un véhicule

Une prime à la conversion de 4 000 euros lors de l’achat d’un véhicule

En réaction face à la gronde autour de la hausse des prix du carburant, le gouvernement vient d’effectuer une annonce. Dès janvier 2019, les ménages aux ressources modestes se verront bénéficier d’une « super » prime à la conversion lors de l’achat d’un nouveau véhicule. Le montant accordé sera revalorisé à 4000 euros alors que l’aide originelle est actuellement de 2000 euros lors de l’achat d’un véhicule motorisé moins polluant.

Une mesure en réponse à la hausse du carburant

Le climat ambiant est des plus tendus avec  l’impact sur le budget des ménages du coût à la pompe. Depuis quelques semaines, le prix du carburant ne cesse d’augmenter. Une évolution expliquée en partie par la flambée du cours du baril de pétrole. Et le gouvernement a annoncé l’instauration d’une taxe écologique pour janvier 2019 sur les combustibles. Une mesure qui a initialisé un mouvement de revendications.

Pour apaiser la colère de la population, le Premier Ministre Édouard Philippe vient de soumettre une refonte de la prime à la conversion destinée aux acheteurs d’un véhicule moins polluant et énergivore. Depuis le 1er janvier 2018, les ménages non imposables sont éligibles à une prime de 2 000 euros en cas d’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, alors que ceux étant imposables peuvent prétendre à une aide de 1 000 euros. À noter que l’aide lors de l’acquisition d’un véhicule électrique est plus élevée avec une prime évaluée à 2 500 euros. Ce support est accordé en échange de la cession du véhicule d’origine d’un ménage.

Une « super » prime pour assister le budget des ménages disposant de faibles revenus

Cette nouvelle mesure suggère donc une aide financière plus importante de 4 000 euros toujours suivant des conditions de ressources bien particulières. En effet, cette revalorisation est avant tout destinée à soutenir le pouvoir d’achat des ménages les plus modestes. D’après les données fournies par Matignon, 5,8 millions de personnes sont concernés par ce dispositif et peuvent en faire la demande en cas d’achat d’un nouveau véhicule.

Le Premier Ministre estime que ce coup de pouce devrait permettre de financer 1 million d’acquisitions à l’issue du quinquennat du Président de la République, contre 500 000 avant l’instauration de la super prime à la conversion. Ce nouvel outil d’accompagnement devrait entrer en vigueur dès le mois de janvier 2019.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Une prime à la conversion de 4 000 euros lors de l’achat d’un véhicule
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.