Tendance à la hausse des crédits immobiliers

Tendance à la hausse des crédits immobiliers

D’après les études statistiques de la Banque de France, les emprunts immobiliers effectués auprès d’organismes bancaires augmentent depuis le début de l’année 2016.

Prêt immobilier : des taux d’intérêt bas

La demande en matière de prêts immobiliers n’a fait que s’agrandir dans la mesure où les particuliers souhaitent de plus en plus acquérir un bien et devenir propriétaire.

La hausse rapide des demandes de crédits à l’habitat peut s’expliquer par des taux d’intérêt en constante diminution. Par exemple, les taux des financements immobiliers sont passés de 1.78% à 1.72% entre juillet et août 2016.

Le dynamisme des prêts à l’habitat

Fortes de cette tendance, les banques créent depuis quelques mois des offres de prêts plus souples pour leurs clients, quels que soient la durée et le montant emprunté.

Les ménages qui désirent acheter un logement ont donc l’opportunité d’emprunter auprès des organismes bancaires, tout en abaissant le coût financier d’une telle acquisition.

Les renégociations sont également touchées par cette hausse

Il est possible de renégocier les conditions d’origine d’un crédit auprès d’un établissement bancaire, notamment les taux d’intérêt et la durée de l’emprunt. Lorsque cette transaction est effectuée par un autre organisme, on l’appelle le « rachat de crédit ».

D’après le rapport de la Banque de France, les organismes de financement ont prêté 23 milliards d’euros aux particuliers au mois d’août 2016 contre 14.2 milliards au mois de mars. Par ailleurs, la part des renégociations de prêts atteint 50% en août tandis que 5 mois plus tôt, elle était de 14.2%.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Tendance à la hausse des crédits immobiliers
5 (100%) 3 votes

Publié dans Blog.