Livret A : nouvelle décollecte après l’annonce de possibles remontées de taux à partir de 2020

Livret A : nouvelle décollecte après l’annonce de possibles remontées de taux à partir de 2020

Nouvelle déconvenue pour le livret d’épargne préféré de la population Française. Après une décollecte au mois de septembre, la première de l’année 2018, le livret A a connu une énième balance négative en octobre. Les Français titulaires du produit ont en effet retiré un total de plus de 2 milliards d’euros.

Des facteurs de dépense habituels qui impactent la collecte

Le mois d’octobre a été particulièrement pénible pour la collecte des livrets A, qui affiche un solde négatif. Les ménages ont en effet puisé pas moins de 2,06 milliards d’euros, un record depuis 3 ans maintenant. Une décollecte qui fait suite à celle déjà survenue au mois dernier. La donne est identique aussi pour le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) qui a souffert d’un retrait de 460 millions d’euros, soit 50 millions en plus que lors du mois de septembre.

Mais le constat n’est pas si alarmant que cela. La fin d’année est bien souvent une période entachée par un effet saisonnier habituel. En effet, 1,58 milliard d’euros ont été retiré sur les livrets A en octobre 2017. Il faut dire que cette période est propice aux dépenses en tous genres. Les investissements pour la rentrée scolaire peuvent s’écouler sur plusieurs mois et les Français doivent aussi s’acquitter des impôts à l’habitat (locatif et foncier). Et la tendance devrait se perpétuer sur les derniers mois de l’année 2018. Avec les dépenses nécessaires pour les fêtes de fin d’année ainsi que lors du Black Friday, un événement commercial prenant de l’ampleur en Europe.

Une rémunération insuffisante qui pourrait remonter

Le contexte macroéconomique n’encourage pas la population Française à positionner leurs avoirs sur le livret A. Elle subit de plein fouet une période inflationniste particulièrement présente, avec un taux de 2,2% sur un an, qui pénalise le rendement du livret A qui est tout simplement négatif. En opposant, le taux d’inflation ainsi que le taux rémunérateur du livret, ce dernier ne parvient pas à compenser la hausse du coût de la vie.

Maintenant, le Ministère de l’Économie et des finances avait partagé ses intentions très claires de ne pas modifier le taux rémunérateur du livret A dans l’immédiat. Toujours établi à 0,75%, le produit d’épargne devrait cependant accroître sa rémunération à l’horizon 2020. Bercy a annoncé des augmentations successives du taux, à commencer au 1er février 2020 à 1,25%. Puis une seconde pour atteindre 1,75% en août 2020 et enfin une dernière en début d’année 2021 à 2%. Ces hausses demeurent encore hypothétiques, il ne faut donc pas les prendre pour acquit.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Livret A : nouvelle décollecte après l’annonce de possibles remontées de taux à partir de 2020
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.