Les Français face aux problématiques du logement

Problématiques du logement

Un sondage réalisé pour un réseau immobilier dévoile la vision qu’ont les Français du logement et quelles sont les principales difficultés rencontrées lorsqu’ils souhaitent devenir propriétaire de leur habitation. L’accession à la propriété continue de faire rêver mais les barrières à l’entrée restent importantes pour une grande proportion de Français.

Le logement, un pas vers l’indépendance pour la plupart des Français

La volonté d’obtenir leur indépendance est ce qui caractérise le plus les Français souhaitant accéder au logement, que ce soit pour un achat ou de la location. L’indépendance financière (gagner sa vie, assumer ses propres charges) et la liberté de déplacement (obtention du permis de conduire) sont les premières étapes importantes pour les jeunes Français, même si les obstacles sont parfois nombreux.

41% des Français déclarent avoir déjà rencontré des difficultés pour se loger, principalement au cours de leurs études ou au moment de s’installer en couple (16% des interrogés ont vécu ce problème). Ils sont 62% à avoir rencontré des soucis d’ordre pécuniaire, leur capacité financière étant trop insuffisante au regard de leur budget. Les plus jeunes sont évidemment les plus touchés ainsi que les ménages avec enfants, les premiers pour des raisons principalement financières et les seconds pour des questions essentiellement liées au volume de l’habitation, un nombre de chambres minimum étant requis.

Pour 58% des Français, le logement est considéré en premier lieu comme un refuge permettant de se ressourcer puis comme un espace de convivialité (34%). 56% des Français ont déjà fait l’acquisition de ce lieu de vie indispensable à leur épanouissement personnel. D’ailleurs, pour 1 Français sur 3, l’âge idéal d’un premier achat immobilier se situe entre 25 et 34 ans, même si l’âge réel est plutôt situé entre 35 et 38 ans actuellement.

Acheter pour se créer un patrimoine

L’achat d’un bien immobilier est considéré par 73% des Français comme un moyen de se constituer un capital qui pourra, par la suite, être légué à ses enfants. Les Français restent très attachés à l’immobilier et beaucoup considèrent l’investissement dans la pierre comme un placement sûr. Leur volonté est aussi bien de transmettre leur patrimoine que d’aider leurs enfants en finançant une partie de leur premier achat immobilier ou en les accueillant chez soi pour leur permettre d’économiser et de se constituer un apport. Posséder un bien immobilier rassure les Français qui considèrent leur patrimoine comme une valeur-refuge et comme une charge en moins en cas de coup dur, une fois leur emprunt totalement remboursé.

La génération des 25-35 ans envisage d’aménager son logement de manière différente. Nombreux sont ceux qui opteraient pour un logement modulable, composé de pièces de vie facilement ré-aménageables et aux multiples fonctions (une chambre transformable en bureau par exemple). Cette évolution des mentalités est accélérée par les changements d’habitudes prises par les plus jeunes, comme le recours au télétravail, qui amène à penser le logement à la fois comme un espace de vie et comme un espace de travail.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Les Français face aux problématiques du logement
4 (80%) 1 vote

Publié dans Blog fonctionnaire.