Les banques s’attaquent au marché de la location de véhicules

Les banques s’attaquent au marché de la location de véhicules

Le marché de la location de véhicules motorisés jouit d’une croissance à très fort potentiel. Dorénavant, ce nouveau type de crédit est le mode de financement privilégié pour l’acquisition d’un véhicule neuf en France. Pour éviter d’être placé sur la touche, les banques n’ont pas tardé à renforcer leur position sur cette méthode de crédit encore juvénile, toujours dominé par les groupes automobiles.

Des acteurs toujours plus nombreux à proposer la location de véhicules

Les particuliers peuvent bénéficier de la location d’un véhicule en échange d’une mensualité. Ce crédit d’un genre nouveau inclut des services complémentaires comme les coûts d’entretien du véhicule. Cette offre est dérivée en deux offres distinctes avec des finalités différentes. En premier lieu, la LOA est une location longue durée avec une option d’achat au terme du contrat. Et puis, la LLD est un service similaire mais qui ne propose pas cette option finale.

Maintenant, les banques commencent à s’accaparer ce marché aux sérieuses opportunités de croissance. Elles sont de plus en plus nombreuses à proposer ce type de financement à leurs clients. Les enjeux financiers sont colossaux. Ce service octroie une rentabilité bien plus élevée que les produits bancaires traditionnels. Le risque est en outre plus mesuré puisque les fonds propres des établissements bancaires sont bien moins sollicités. Ce n’est donc pas si étonnant de constater l’arrivée de nouveaux entrants plus singuliers comme des banques en ligne. L’intensité concurrentielle devrait croître au fil des années avec des offres qui vont sans aucun doute se multiplier.

Un secteur stratégique aux enjeux décisifs

Mais au-delà des objectifs financiers, les facteurs sont encore plus complexes. En effet, les établissements ont tout intérêt à ne pas laisser les constructeurs automobiles monopoliser le marché de la location. Le risque étant que les professionnels de la banque soient relégués au second plan pour le financement des véhicules neufs. D’après les données fournies par le comité des constructeurs Français d’automobiles, 55% des crédits pour les véhicules neufs ont été attribués par le biais de ces dispositifs. Les banques doivent donc adopter une réactivité si elles souhaitent rester des  intermédiaires privilégiés.

Enfin, les professionnels de la banque utilisent ce service de financement pour fidéliser sur le long terme leurs clients. Un outil de pérennisation essentiel dans un marché où réside un fort taux d’attribution. La concurrence sur le marché bancaire jouit d’une intensité qui ne cesse de grossir. Les acteurs n’ont pas d’autre choix que de solutionner les fuites en proposant des services stratégiques, tels que la LOA et la LLD.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Les banques s’attaquent au marché de la location de véhicules
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.