Le marché immobilier reste stable malgré une légère hausse du coût des crédits

Le marché immobilier reste stable malgré une légère hausse du coût des crédits

Depuis 2015, la conjoncture est favorable au marché de la pierre mais les taux remontent petit à petit dans l’Hexagone, entraînant une augmentation du coût total des prêts.

Le montant total des prêts à l’habitat augmente

La chute des taux a donné l’envie aux particuliers de devenir propriétaires plus rapidement que prévu, en bénéficiant du coût des crédits moins élevé qu’avant. En raison des taux d’emprunt d’Etat qui augmentent et de la situation d’incertitude mondiale, les banques ont commencé à relever légèrement le niveau des barèmes partout en Europe.

La France ne fait pas exception, le coût total des prêts immobiliers reconnaît déjà une hausse au mois de novembre mais certains experts ne prévoient pas une forte augmentation qui pourrait être risquée pour l’économie française.

Stabilité des transactions immobilières en France

Les agents immobiliers appréhendent sereinement l’avenir du marché de la pierre puisque le changement des barèmes n’a eu pour l’instant aucun effet négatif sur les transactions. Les ménages français continuent d’acquérir de nouveaux logements en souscrivant toujours autant de prêts à l’habitat afin d’y résider et pour la location.

Plusieurs spécialistes avaient anticipé une baisse des ventes lors d’une éventuelle hausse des taux d’intérêt puisque les emprunteurs sont sensibles à l’affaiblissement de leur pouvoir d’achat. De plus, certaines banques ayant rempli leurs objectifs de distribution d’emprunts ralentissent désormais la production de dettes pour les ménages français mais les encours restent stables en cette fin d’année.

L’horizon favorable du marché immobilier en 2017

Après le ralentissement progressif des transactions immobilières entre 2012 et 2015, la recrudescence des achats d’habitations cette année devrait se maintenir en 2017. Il semblerait que les acheteurs soient encore nombreux l’année prochaine à vouloir s’endetter pour acquérir un bien immobilier.

Seule la perspective d’une augmentation brutale des taux d’intérêt en France pourrait endiguer ce phénomène, mais cette situation n’est pas envisagée par les spécialistes du secteur. Les particuliers conservent également leur intérêt pour l’immobilier puisque l’accès aux crédits demeure favorable, même avec une légère montée du niveau des barèmes.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Le marché immobilier reste stable malgré une légère hausse du coût des crédits
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog.
Articles similaires

Partager la publication « Les biens en vente sont de plus en plus rares en France » FacebookGoogle+Twitter Les prévisions des ventes de logements anciens dans l’Hexagone sont très positives pour 2017. Toutefois, l’offre de bien en vente ne semble pas suivre la demande. Les prix de l’immobilier en hausse C’est officiel, le prix moyen des habitations […]

Partager la publication « Recul du surendettement des ménages français en 2017 » FacebookGoogle+Twitter Selon les études mensuelles de la Banque de France, les situations de surendettement continuent de diminuer sur le territoire français en 2017. Pourquoi le surendettement est en recul ? Depuis le mois de janvier 2017, les données statistiques de la Banque de France montrent […]

Partager la publication « Pourquoi investir dans l’immobilier locatif ? » FacebookGoogle+Twitter Compte tenu des conditions bancaires attractives, de nombreux Français ont décidé de sauter le pas et investissent dans un bien immobilier dans le but de le louer. L’investissement immobilier locatif : pourquoi est-ce intéressant ? Investir dans la pierre est l’un des placements préférés des ménages français […]