Crédit sans justificatif : quelles sont les conditions ?

En vingt ans, le pouvoir d’achat immobilier a grimpé

Plusieurs formes de crédit à la consommation existent. Parmi elles, il y a le crédit sans justificatif. Il permet à l’emprunteur d’être plus libre sur l’utilisation qu’il pourra faire de cet argent. Attention néanmoins, certaines conditions sont mises en avant et des précautions sont à respecter.

Un prêt sans justificatif pour plus de libertés

Un jour ou l’autre, tout le monde a besoin d’une somme d’argent plus conséquente que d’habitude. Pour y répondre, soit les particuliers puisent dans leurs économies, demandent à des proches ou réalisent un emprunt auprès d’un organisme extérieur.

Lors de la signature d’un crédit immobilier ou d’un emprunt auto, la dépense est clairement connue. Pour éviter de préciser la destination d’un prêt, il existe le crédit sans justificatif.

Un crédit sans justificatif se différencie d’un emprunt affecté par l’absence du renseignement de l’objet de la dépense. Le particulier est tout simplement libre de dépenser la somme obtenue vers ce qu’il veut sans en informer l’organisme de prêt. Il s’agit donc d’une solution pour les personnes préférant rester discret sur leur projet.

Quelles sont les caractéristiques d’un crédit sans justificatif ?

Comme les autres crédits, celui-ci est limité dans le temps mais aussi par la somme. Un tel emprunt est en effet à rembourser durant quelques mois ou années  (pas plus de 6 ans en général). Concernant le montant, il n’excède souvent pas les 20 000 euros même si la loi autorise jusqu’à 75 000 euros.

Les mensualités à rembourser sont établies suivant le taux d’intérêt fixé à la signature. Celui-ci court jusqu’à la fin du remboursement sans modification possible. Tous les organismes ne proposent pas les mêmes taux. Il est donc indispensable de comparer les offres pour trouver le crédit le moins cher.

La somme à rembourser chaque mois détermine la durée totale de remboursement. Elle peut être demandée par l’emprunteur lui-même.

Des conditions à respecter

Les organismes prêteurs ne mettent pas à disposition de l’argent facilement. Il faut respecter plusieurs conditions pour avoir accès à ce type de liquidités. Il est nécessaire de former un dossier résumant vos différentes informations afin de montrer aux décisionnaires si vous êtes aptes à rembourser le crédit demandé.

  • Il faut donc à la fois justifier d’un salaire régulier, d’un emploi.
  • Eviter d’être déjà soumis au remboursement d’un ou d’autres prêts.
  • Justifier d’un profil bancaire sain à savoir être le moins souvent possible dans le rouge sur votre compte. Cela passe notamment par la fourniture de vos derniers relevés.

Attention également aux organismes ne vous demandant pas ces éléments. Comme la loi les impose, la fiabilité du prêt peut poser des questions…

Quelles dépenses sont faites avec ce type d’emprunt ?

Un prêt sans justificatif peut être demandé en vue de financer différents types de projets. La plupart du temps les emprunteurs l’utilisent pour un voyage, un mariage, meubler leur intérieur, faire des travaux, payer des études ou tout simplement pour se faire plaisir. Un plaisir qui a cependant un coût puisque le demandeur s’engage à rembourser chaque mois son crédit. Cette démarche n’est donc pas à prendre à la légère et doit être effectuée si une bonne santé financière est justifiable.

Pour rappel, la capacité d’endettement est fixée à un maximum de 33% sur l’ensemble des revenus de l’emprunteur. Un reste à vivre suffisant doit permettre de vivre décemment. Surtout qu’aux mensualités du crédit il faut rajouter les dépenses liées à l’alimentation, au logement ou encore aux impôts.


Je simule gratuitement mon rachat de crédit

Crédit sans justificatif : quelles sont les conditions ?
Laissez-nous votre avis

Publié dans Blog fonctionnaire.